Clementine Vergnaud Mari

Répandez l'amour du partage
Clementine Vergnaud Mari
Clementine Vergnaud Mari

Clementine Vergnaud Mari – La tragique nouvelle du décès de la jeune femme à l’âge de 31 ans a été annoncée samedi 23 décembre 2023. La rédaction a perdu une amie bien-aimée, une journaliste de talent et une femme remarquable. Selon ses collègues qui ont rendu hommage à Clémentine, elle a fait preuve « d’une bravoure incroyable, d’une détermination sans faille et d’une énorme joie de vivre » pendant les mois où elle a lutté contre la maladie.

Alors que la jeune fille persistait sur son chemin, elle a reçu une invitation sur le plateau de C à Vous revenait le mercredi 15 juin 2023. Ma carrière professionnelle ne fait que commencer, je le rappelle, et je ne suis pas enceinte, j’ai donc trente ans. . Si je devais mourir dans trois mois, que resterait-il de moi ? En rencontrant Anne-Elisabeth Lemoine, elle lui avait demandé : “De quoi les gens se souviendront-ils ?” .

Celle que le rabbin Gabriel Farhi appelle affectueusement sa « jumelle de cancer » et qui est récemment devenue l’épouse de Grégoire restera dans ses mémoires avec une grande tristesse. Il y a quelques semaines, dans une petite salle d’hôpital, “Elle a eu l’honneur d’assister à leur mariage”, a-t-il déclaré sur X, profondément ému. “Nous sommes en constante communication avec l’autre. Elle voulait que je lui chante une chanson de mariage.

J’ai parlé au moment où la douleur mammaire liée à mon état s’est installée, et c’était tout ce que j’aurais été capable de faire : créer cette jolie image d’une joie passagère. Il termine en exprimant ses condoléances pour le départ précipité du “petit oiseau” et son optimisme pour la courageuse jeune fille qui refuse d’abandonner la lutte.

La présentatrice météo Virgilia Hess de BFMTV a été bouleversée en apprenant la terrible nouvelle. Elle a partagé la nouvelle de son diagnostic de cancer du sein sur Instagram le 15 février 2023. La journaliste de 33 ans s’est souvenue de son homologue sur X (le précédent Twitter) le samedi 23 décembre 2023. “Jeanine, tu seras toujours avec moi dans mon cœur et dans mon esprit. Déprime ce soir, ce n’est tout simplement pas juste…

Je ne sais pas quoi dire, cette terrible nouvelle m’a bouleversée jusqu’au plus profond de moi. Elle s’est excusée auprès de la famille de Vergnaud et a ensuite exhorté les internautes à écouter au podcast de Clémentine Vergnaud “pour que sa voix ne s’éteigne jamais et pour continuer à combattre ce foutu cancer” dans l’espoir que la voix de Vergnaud ne soit jamais mise en sourdine.

La nouvelle a été annoncée samedi soir. Le cholangiocarcinome était un cancer agressif et extrêmement rare qui a coûté la vie à Clémentine Vergnaud. Le journaliste de Franceinfo, âgé de 31 ans, luttait depuis 18 mois contre le cancer. Clémentine était assez courageuse car elle était résolue et avait un grand enthousiasme pour la vie. La radio a mis en avant le caractère fort et la voix articulée de Clémentine Vergnaud dans son podcast “Ma vie face au cancer”, dans lequel elle avait commencé à documenter son expérience du cancer.

“Ma jumelle de cancer” est décédée, et j’ai le cœur brisé d’apprendre la nouvelle, Clémentine Vergnaud. Son mari Grégoire me préoccupe. “Elle a eu l’honneur de servir d’huissière à leur mariage il y a quelques semaines dans une petite chambre d’hôpital”, m’informa-t-il.

Clementine Vergnaud Mari

Résister à la transformation. Ce samedi 23 décembre, la journaliste Clémentine Vergnaud, 31 ans, s’est éloignée. Elle a lutté contre une tumeur maligne inhabituelle et incurable pendant plus d’un an. Même si elle se trouvait dans une très mauvaise passe, la jeune femme a pu épouser son compagnon dans sa chambre d’hôpital juste avant de mourir.

La nouvelle a été annoncée samedi soir. Le cholangiocarcinome était un cancer agressif et extrêmement rare qui a coûté la vie à Clémentine Vergnaud. Le journaliste de Franceinfo, âgé de 31 ans, luttait depuis 18 mois contre le cancer. Clémentine était assez courageuse car elle était résolue et avait un grand enthousiasme pour la vie. La radio a mis en avant le caractère fort et la voix articulée de Clémentine Vergnaud dans son podcast “Ma vie face au cancer”, dans lequel elle avait commencé à documenter son expérience du cancer.

Les hommages se multiplient depuis que la nouvelle de sa disparition a fait surface. Valérie Trierweiler, accompagnée de Matthieu Lartot, s’est montrée profondément attristée et a condamné “une injustice” pour sa “force, son intelligence et son engagement”.

X comprend également le rabbin Gabriel Farhi, qui nous informe que le même hôpital où Clémentine Vergnaud a été soignée lui a également été donné pour réunir son compagnon. “Ma jumelle de cancer” est décédée, et j’ai le cœur brisé d’apprendre la nouvelle, Clémentine Vergnaud. Je pense à Grégoire, son mari. “Il y a quelques semaines, dans une petite chambre d’hôpital, elle a eu l’honneur de servir d’huissière à leur mariage”, a-t-il déclaré.

J’ai eu cette belle vision d’une joie passagère qui m’obligeait à affronter directement ma maladie dès que j’en sentais le début, alors j’ai parlé. “Pleurer un départ si précoce et la jeune femme si courageuse qui n’aura arrêté de se battre”, tel fut le dernier mot de Gabriel Farhi. “Que tu reposes en paix, ‘petit oiseau’”, a-t-il finalement souhaité. Quelques semaines auparavant, le journaliste avait écrit sur cette disparition.

En octobre dernier, l’état de santé de Clémentine Vergnaud s’est dégradé, comme elle l’avait prévenu après quelques semaines de calme. En fait, je n’ai pas pu vous répondre. Pour vous faire une brève mise au point — puisque je ne me sens pas très bavard en ce moment —, en gros, j’avais un grave problème de santé et j’étais à l’article de la mort.

Ma guérison progresse lentement aujourd’hui. Toutes vos lettres sont très appréciées. Je lirai chacun de vos messages, mais je ne pourrai pas répondre à chacun d’entre eux, leur a-t-elle assuré.Samedi a marqué la fin du long combat de la journaliste de Franceinfo Clémentine Vergnaud contre la maladie ; elle avait 31 ans. “Ma vie face au cancer : le journal de Clémentine” était un podcast qui détaillait son combat contre les problèmes liés au cancer.

Tragiquement, Clémentine Vergnaud, 31 ans, est décédée samedi dernier, selon Radio France. Clémentine, journaliste à Franceinfo, lutte depuis 18 mois contre un cancer des voies biliaires. “Ma vie face au cancer : le journal de Clémentine” était un podcast qui détaillait son combat contre les problèmes liés au cancer.

“Pendentif ces longs mois où elle a combattu la maladie, Clémentine a fait preuve d’une détermination sans faille et d’une immense joie de vivre” (dans un message délivré aux salariés), selon Jean-Philippe Baille, directeur de informations à Radio France et franceinfo. Ses espoirs et ses doutes, ainsi que le témoignage qu’elle a voulu laisser à tous ceux qui luttent contre les éléments. , il ajoute.

Suite au lancement de son podcast, Clémentine a été invitée à partager son quotidien affecté par sa maladie dans notre épisode “C’est la vie” de juin. “Elle l’a fait avec l’humanité qui la caractérisait, avec son sourire, sa force, son courage, même si je sais qu’elle détestait que l’on fasse cela d’elle”, a déclaré Matthieu Mondoloni, directeur de informations pour France Bleu. C’était une bataille.

Au début, un journaliste

Malgré sa maladie, l’occupation première de Clémentine reste celle de journaliste. A titre d’exemple, elle avait étudié les caractéristiques des commerçants marseillais en septembre 2021. Elle avait raconté à l’époque à sa conseillère, Céline Asselot, comment elle avait interviewé ces commerçants du 14e secteur de la ville, où vivaient les Marron.

Depuis son mandat à Radio France, elle possède une vaste expérience de travail pour d’autres stations de France Bleu, où elle a réalisé de nombreux reportages et écrit de nombreux articles (à retrouver ici). Son mari, Grégoire, notre collègue, et sa famille — parents, frères et sœurs, nièces et neveux — sont dans nos cœurs. Afin d’apporter un soutien moral, toute l’équipe de France Bleu s’associe aux rédacteurs de franceinfo.

La journaliste Clémentine Vergnaud de Franceinfo a détaillé son expérience du cancer dans son podcast intitulé “Ma vie face au cancer : le journal de Clémentine”. La nouvelle du décès de la femme est parvenue à notre cabinet le samedi 23 décembre 2023. Elle avait 31 ans.

Ma vie face au cancer : le journal de Clémentine, un podcast de la journaliste Clémentine Vergnaud, a débuté en mai 2023. C’est ainsi que ses auditeurs l’ont informée qu’elle était atteinte d’un cholangiocarcinome, un type de cancer de la vésicule biliaire extrêmement rare et dangereux. Le diagnostic a été posé pour lui en juin 2022. Un homme sur cinquante mille développera ce cancer de la vésicule biliaire.

“De quoi les gens se souviendront?”

Il avait une trentaine d’années lorsque le directeur de Franceinfo, Jean-Philippe Baille, a tenté de le nommer dans l’article annonçant son décès le samedi 23 décembre 2023. Clémentine a résisté à la mort jusqu’au bout. Il a promis que son sourire et l’exemple qu’il a donné resteront toujours avec nous.

Clementine Vergnaud Mari
Clementine Vergnaud Mari

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

About Us

Sed gravida lorem eget neque facilisis, sed fringilla nisl eleifend. Nunc finibus pellentesque nisi, at is ipsum ultricies et. Proin at est accumsan tellus.

Featured Posts

    error: Le contenu est protégé !!