Eliot Deval Origine Parents

Répandez l'amour du partage
Eliot Deval Origine Parents
Eliot Deval Origine Parents

Eliot Deval Origine Parents – L’invité spécial de cette semaine dans “L’heure des pros, l’été” sur CNews avec Eliot Deval a été une véritable surprise. Cet été, le farceur Pascal Praud a une nouvelle fois enquêté sur les allégations de harcèlement et de violences sexuelles formulées par des archéologues travaillant à Saint-Denis. Pour lutter contre cela, un mouvement nommé « Adoptez le bon comportement » a été lancé.

Le journaliste a ensuite utilisé Skype pour communiquer avec Bally Bagayoko, le patron de la France insoumise à Saint-Denis. Des avis sont affichés autour du bâtiment qui détaillent les dangers liés à la participation à ces activités. Après avoir lu ceci, je m’effondre. C’est Eliot Deval qui a pris la parole le premier : « Il faut comprendre ».

En réponse, Bally Bagayoko dit

L’attitude peut également être reformulée comme suit : « Vous devez l’obtenir ! » Mettez fin à votre comportement comme un vide sans forme et sans forme. Pour répondre à votre question, oui, nous considérons ces endroits comme notre chez-soi et nous comprenons parfaitement. Et de poursuivre en s’adressant également aux invités du flat : “Non, vous n’habitez pas là pour beaucoup d’entre vous ! Vous attendez toujours qu’il y ait des sujets litigieux à aborder pour vous prononcer. Quant aux preuves…

L’animateur a ensuite commenté : “C’est dommage.” C’est le genre de pensées qui… Depuis le tout premier instant, j’ai eu des conversations avec vous. Et pourtant, vous dites : « Vous venez simplement pour une histoire qui fait le buzz, même si elle doit être condamnée », même si vous n’avez aucune idée que cela soit vrai. Je réponds vicieusement. C’est une fausse déclaration. Ce n’est pas comme ça que les gens honnêtes se parlent !

Afin d’essayer de discuter, je vais d’abord vous donner la parole. Vous incluez également des détails intéressants, ce qui est génial. “Ne faisons pas ce genre d’attaques”, a résumé Eliot Deval. Le jeudi 29 juillet 2021, L’heure des professionnels de CNews est revenue sous la direction de Julien Pasquet. Des affiches comparant Emmanuel Macron à Adolf Hitler avec la mention « Obeis, fais-toi vacciner » ont été recirculées, et ce sujet a été évoqué sur internet. L’alphabet LREM a également été ordonné en cross-gamma.

Il reste une semaine avant L’heure des professionnels. La quatrième vague, la montée de la criminalité violente et les méthodes de prévention de la délinquance juvénile ont été longuement discutées pendant deux heures. La veille, le prévisionniste Julien Pasquet estimait que 205 000 téléspectateurs seraient présents.

Cela équivaut à environ 4,5 pour cent de la population totale. Cette semaine, la soirée-événement a attiré 300 000 spectateurs chaque soir, pour un taux d’audience total de 1,3 %. Ce pourcentage a baissé d’un demi-point de lundi à mercredi. A titre de comparaison, L’heure des professionnels 2 avait réuni 358 000 téléspectateurs neuf jours plus tôt à la même période, soit 1,9 % des téléspectateurs âgés de quatre ans et plus.

L’émission matinale de CNews continue d’être la meilleure du secteur.

Même si son audience est constante mais que sa part de marché diminue en raison de la fréquentation croissante des JO par les Français, Eliot Deval, en charge de la matinale et de l’interview politique, résiste. Le journaliste a rassemblé 153 000 fans et 6,4% du public de 4 ans et plus du mardi 19 juillet au jeudi 21 juillet 2021 et 145 000 fans et 5,3% du public du lundi 26 juillet au mercredi 28 juillet 2021. .

L’animateur enflammé du débat du réseau d’information a prononcé un discours émouvant à la fin de l’émission du jour de Noël. Les nouvelles ont tendance à déprimer les gens. Trouver des moments d’espoir est essentiel. Je suis sûr que vous avez reçu de jolis cadeaux du Père Noël…

Dans “Ca se dispute” de CNews le soir de Noël, visiblement ému et la voix presque brisée, le journaliste Eliot Deval a tenu ces gentils propos. Renseignez-vous à l’avance sur les émissions qui seront diffusées ce soir. Le 25 décembre, sous le regard de Julien Dray et Geoffroy Lejeune, qui avaient précédemment abordé des thèmes comme l’incendie raciste de Paris et les manifestations qui l’accompagnent,

Eliot Deval Origine Parents

Eliot Deval, journaliste et présentateur de nouvelles

Julien Dray, toujours perturbateur, l’a alors coupé la parole pour déclarer : “Et c’est mon frère qui l’a fait.” “Tu es devenu oncle, n’est-ce pas ? » Vous la connaissez peut-être sous le nom d’Angèle, (…) La nouvelle-née Angèle, née vendredi à 2:22:22 UTC, a toute mon affection. Le petit ami de ma sœur est aussi quelqu’un qui me tient profondément à cœur.

Une foule nombreuse s’est rassemblée pour écouter le journaliste de CNews après son discours enthousiasmant. Julien Dray a déclaré : “Nous lui souhaitons le meilleur.” Comme ses frères et sœurs sont bénis d’avoir un tel frère. Le désormais célèbre député socialiste a déclaré : “Quand vous deviendrez père, ce sera encore plus fort…” Après avoir jeté un coup d’œil au visage tendu et aux yeux rouges d’Eliot Deval, il a déclaré : “Pour l’instant, ce n’est pas au programme.”

Mardi matin, la présentatrice de CNews et Bally Bagayoko, directeur du bureau de Saint-Denis de LFI, se trouvaient en duplex. Il porte une attention particulière à chaque détail. Dans l’émission “L’heure des pros, l’été” de CNews du jour animée par Pascal Praud, l’humoriste Eliot Deval plaisante sur un problème en Seine-Saint-Denis et est rejoint par un panel de spécialistes. L’animatrice a évoqué des incidents de harcèlement sexuel vécus par des femmes archéologues à Saint-Denis. La ville de Dionysia a lancé une campagne de sensibilisation du public intitulée « Adoptez le bon comportement » pour encourager les plaignantes à porter plainte formellement.

Eliot Deval et le responsable du dossier résumé de la France, Bally Bagayoko, ont eu un entretien en duplex à Saint-Denis. Mais la déclaration d’un homme politique n’a fait qu’empirer les choses. Des avis sont affichés autour du bâtiment qui détaillent les dangers liés à la participation à ces activités. Après avoir lu ceci, je m’effondre. Mettez fin à votre naïveté… Léger comme une plume, comme si vous flottiez dans l’espace… Exaspéré, l’autre individu dit : « On est dans les quartiers où vous n’habitez pas, on comprend. “

“On y a déjà été par contre !” Une interruption de Mme Charlotte d’Ornellas. Vous attendez toujours qu’il y ait des sujets controversés à discuter avant de vous prononcer. Dans la phrase suivante, Bally Bagayoko a déclaré : “Et les preuves sont…” Malheureusement, ces réflexions aussi profondes ont suffi à calmer le présentateur de CNews. Et croyez-moi, depuis le tout début, je vous parle directement. J’espère que cela mènera à une conversation plus franche.

“Ce n’est pas très honnête !”

” au sommet de ses poumons. L’emplacement de ma maison est un mystère pour vous. Même si vous n’avez aucune idée de ce dont vous parlez, vous leur dites : « Vous êtes venu entendre une histoire qui a fait la une des journaux, qu’elle ait ou non conduit à une arrestation ». C’est une fausse déclaration. Pour que cela ne devienne pas un silence gênant, je vais vous donner la parole. De plus, vous avez ajouté de nouveaux éléments au mélange. En termes simples, “évitons ce genre d’attaques”, a déclaré Eliot Deval.

L’animateur de CNews Eliot Deval répond : “Vous ne savez pas…” après qu’une critique de L’heure des professionnels s’en soit prise à son passé. Le journaliste de télévision Benoit regarde religieusement des émissions comme « L’amour est dans le pré », « The Voice », « Danse avec les stars », « Mask Singer Il lit également religieusement les journaux et magazines Quotidien, C à vous et L’heure des professionnels.

Alors que Pascal Praud était en vacances le 18 juillet 2023, CNews diffusait un nouvel épisode de L’heure des professionnels, animé par Eliot Deval. Bally Bagayoko, chef de la brigade LFI de la ville de Seine-Saint-Denis, était la victime présumée d’un complot d’agent double. Et il pense que la presse s’intéresse simplement à la publicité de son récit.

Philippe Bilger, Eugénie Bastié, Georges Fenech, Gauthier Le Bret, Charlotte d’Ornellas et Martin Garagnon étaient présents pour donner du sens à l’actualité. En réponse aux propos misogynes sur les femmes archéologues de Saint-Denis, Eliot Deval a consacré l’un de ses arguments à la question.

Eliot Deval Origine Parents
Eliot Deval Origine Parents

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

About Us

Sed gravida lorem eget neque facilisis, sed fringilla nisl eleifend. Nunc finibus pellentesque nisi, at is ipsum ultricies et. Proin at est accumsan tellus.

Featured Posts

    error: Le contenu est protégé !!