Obsèques Victor Emmanuel De Savoie

Répandez l'amour du partage
Obsèques Victor Emmanuel De Savoie
Obsèques Victor Emmanuel De Savoie

Obsèques Victor Emmanuel De Savoie – Victor-Emmanuel de Savoie, décédé le 3 février, ne sera pas inhumé à l’abbaye de Hautecombe, près d’Aix-les-Bains, contrairement au souhait de son père il y a 41 ans. Le samedi 10 février auront lieu les funérailles du fils du dernier roi d’Italie à la cathédrale de Turin. Ce qui suit explique pourquoi la Maison de Savoie ne devrait plus jamais ouvrir les tombes de ses proches.

En 1983, au bord du lac du Bourget, l’abbaye de Hautecombe, dernière résidence d’Umberto II, dernier roi d’Italie, sera visitée par environ 40 000 personnes. Comme il était d’usage de le faire sous la monarchie absolue de l’Italie.

Victor-Emmanuel de Savoye, fils du dernier roi d’Italie décédé le 3 février en Suisse, reposera paisiblement en Italie ce samedi 10 février, contrairement à son père et sa mère, Marie-José de Belgique. “Pourquoi ?” est donné à vous.

La fin d’un exil de 57 ans

La raison est très simple, estime l’historien savoyard François Forray. Depuis la chute de la monarchie italienne en 1946, l’exil qui pesait depuis sur la famille royale a été levé en 2003 par le Sénat. Cela étant, il s’ensuit qu’aucun membre de la Maison de Savoie ne pouvait s’enterrer sur le sol italien.

Environ trois mille personnes sont venues voir les obsèques de Marie José de Savoie, la dernière reine d’Italie, à l’abbaye de Hautecombe (73), le 2 février 2001, alors que le territoire italien qui reposait sur la dynastie des Savoie n’avait pas encore été évacué.

Ainsi, tous les membres de l’ancienne famille régnante d’Italie ont été contraints d’émigrer en Savoie jusqu’en 2003. La maison de Savoie a été fondée en 1125 par Amédée II, et c’est un retour aux sources. Dans le caveau de l’abbaye de Hautecombe reposent de nombreux princes savoyards. Umberto II et son épouse Marie-José de Belgique, de Humbert III à Philippe Ier (pour le plus ancien), en passant par Charles Félix jusqu’au dernier roi d’Italie, Gustavo II.

Ainsi, Victor-Emmanuel est revenu à plusieurs reprises en Savoie pour les inhumations et les anniversaires des cérémonies de fondation de la dynastie. “Ces dernières années, je l’ai rencontré personnellement lors d’un colloque d’historiens à Saint-Jean-de-Maurienne”, ajoute François Forray. Autre lieu de mémoire pour sa famille, puisqu’elle soigne le tombeau du fondateur de la dynastie, Humbert Ier aux Blanches Mains. Nous avions déjà évoqué au passage son état de santé, qui n’était pas génial.

Le membre de la Savoy Academy ne se remettra pas de cette rencontre. La nouvelle de la disparition de Victor-Emmanuel, plutôt que d’inspirer la compassion en Savoie et dans le Piémont, où il reposera, semble avoir servi de prétexte pour rappeler l’animosité de longue date entre la famille royale et ses anciens sujets.

Un retour controversé à Turin

Quelque chose qui remonte à la chute du fascisme : « Victor Emmanuel III, son grand-père a été d’une nullité fatale, lorsqu’en septembre 1943, redoutant les conséquences de l’armistice avec Ainsi, le désir du défunt de reposer au Panthéon de Rome aux côtés de son plus illustre parent, Vittorio Emmanuele II, premier roi uni d’Italie, n’a pas échoué.

Tenu dans la cathédrale de Turin samedi après-midi, entouré de baumes d’indignation. Un choix “scélérat” pour certains éditeurs, “naturel” pour d’autres qui soulignent que le site, qui ouvre le Saint Suaire, est intrinsèquement lié à l’histoire de la maison savoyarde. Albert de Monaco, Albert et Fabiola, les d’anciens dirigeants de Belgique et quelques autres chefs d’État européens devraient assister aux funérailles. Mais d’autres tardent à émerger : selon la presse transalpine, aucun des joyaux de la couronne espagnole ne devrait être présent.

“On trouvera des Savoyards là. François Forray prédit cependant qu’il n’y en aura pas beaucoup. Plusieurs dizaines de personnes, tout au plus. Ce seront les derniers représentants conservateurs qui voient encore une étincelle s’allumer autour de la dynastie savoyarde. Le corps du Prince Victor-Emmanuel de Savoie a été aménagé dans le palais royal de Venaria Reale, dans la banlieue de Turin, le 9 février 2024.

Obsèques Victor Emmanuel De Savoie

Une chapelle en feu a été préparée pour que les Italiens et les sympathisants monarchistes puissent se rassembler et rendre un dernier hommage au fils du roi Humbert. II, avant ses obsèques samedi prochain, Saint-Philibert, Clotilde, Vittoria, Luisa de Savoye et leurs proches venus de Yougoslavie ont passé tout l’après-midi à se voiler.

Le 9 février, le cortège du défunt chef de cuisine de la Maison de Savoie a regagné son palais ancestral, le Palais Royal de Venaria. Il a pu recevoir un dernier hommage des Italiens. Le 3 février dernier, à l’âge de 86 ans, le prince Victor-Emmanuel de Savoie est décédé.

Il fut le dernier prince héritier d’Italie, fils unique du roi Humbert II et de la reine Marie-José. Il sera inhumé à la nécropole de la famille de Savoie, située dans la crypte de la basilique de Superga, à Turin, après les funérailles du samedi 10 février à la cathédrale de Turin.

Décès de Victor-Emmanuel de Savoie : un hommage touchant à son fils Emmanuel-Philibert
Le 3 février, le prince de Savoie décède. Horrifiants pictures de famille ont été partagés par son fils. Onze jours seulement après la mort de son père, Emmanuel-Philibert de Savoie rompait son silence remarquablement silencieux. Le fils du prince Victor-Emmanuel de Savoie a posté plusieurs images sur Instagram, capturant des moments tendres et joyeux en famille.

Du coup, sur ce carrousel d’images, on voit le père et le fils, qui étaient alors de jeunes garçons, presque appuyés l’un sur l’autre alors visiblement en vacances au soleil. Une autre les montre tous les deux en safari, ou peut-être, plus tristement encore, le jeune Emmanuel-Philibert les bras autour du cou de son père. En légende de ces instants privilégiés, Emmanuel-Philibert de Savoie a écrit « Grazie » (merci) au cœur noir, symbole de mort.

Vittoria, sa fille aînée issue de son mariage avec l’actrice Clotilde Courau, avait déjà rendu un grand hommage à son père avant lui. Une photo de la jeune femme de 20 ans lui offrant un croissant avait été postée sur sa story Instagram. Les éléments mentionnés dans la légende étaient un cœur brisé et une clavicule.

Le fils du dernier roi d’Italie, Victor-Emmanuel de Savoie, est décédé à l’âge de 86 ans à Genève, où il était hospitalisé depuis dix jours. Le 10 février, quinze minutes après le coucher du soleil, ses obsèques auront lieu à Turin, à la basilique de Superga.

Dans le cas où la monarchie serait finalement établie en Italie, la Renonciation en faveur de la victoire d’Emmanuel-Philibert de Savoie briserait la chaîne de commandement. Il avait déclaré à la presse italienne vouloir “absdiquer” en faveur de sa fille Vittoria, un passage rendu possible par l’abrogation de la loi salique mais qui avait fait sensation parmi les admirateurs de la monarchie. « La presse a misérété les bœufs » et « le temps venu, dans dix ou cinquante ans peut-être » étaient ensuite détaillés dans Gala.

D’une voix tremblante trahissant ses émotions, elle déclara : “Je me retirerai volontiers pour laisser Vittoria prendre les rênes de la Maison de Savoie au moment venu.” […] Dans le futur, j’espère qu’elle se mariera et fondera une famille ; à ce moment-là, elle sera prête à devenir cheffe de la Maison de Savoie, à mon avis. Mais elle n’a que 19 ans actuellement. Emmanuel-Philibert de Savoie avait plaisanté l’année dernière en disant “Elle a le temps” lors de leur lancement.

À Turin, en Italie, auront lieu en fin de semaine les funérailles du prince Victor-Emmanuel de Savoie, décédé le 3 février à l’âge de 86 ans. Le prince Victor-Emmanuel de Savoie a rendu son dernier souffle samedi 3 février, à l’âge de 86 ans, à Genève, après un séjour de dix jours à l’hôpital dans le coma.

Le 10 février, une semaine après sa disparition, aura lieu dans la basilique de Superga de Turin l’obsèque du fils du dernier roi d’Italie (Umberto II, décédé en 1983). Cette information a été révélée par la chaîne de télévision religieuse Tv2000, notamment sur X. Comme évoqué précédemment, les obsèques débuteront à 15 heures.

L’emplacement est significatif puisque, selon le reportage Sud-Ouest du lundi 5 février, l’architecte Filippo Juvarra a été chargé par le duc Victor-Amédée II de Savoie de construire la célèbre basilique au début du XVIIe siècle. Après avoir vaincu l’armée française de Louis XIV à Turin lors des guerres de Succession d’Espagne, ce roi du XVIIe siècle a voulu remercier la Vierge Marie pour sa victoire. C’est de ce désir qu’est né l’édifice.

Charles-Albert de Sardaigne, Marie-Thérèse d’Autriche-Este, Charles-Félix de Savoie et Marie-Laetitia Bonaparte ne sont que quelques-uns des membres de cette lignée royale dont les noms sont inscrits sur ce site du patrimoine mondial de l’UNESCO avant le Prince Victor-Emmanuel de Savoye.

Son fils Emmanuel-Philibert, devenu chef de cabinet de la résidence de la famille royale italienne, et ses petites-filles Vittoria et Luisa, filles de l’actrice Clotilde Courau, laissent derrière eux l’époux aujourd’hui disparue, Marina Ricolfi Doria. On n’a pas perdu de temps pour rendre hommage à sa sœur aînée, héritière du trogon italien, qui avait vingt ans lorsque son grand-père a disparu.

Sur sa story Instagram, qui compte 98 000 followers, la jeune femme devenue mannequin a partagé un cliché d’elle et de son complice, le prince Victor-Emmanuel de Savoie. Entourée de légendes, elle avait ajouté un emoji cœur et croix à son souvenir de pudeur.

Obsèques Victor Emmanuel De Savoie
Obsèques Victor Emmanuel De Savoie
Sharing Is Caring:

Leave a Comment

error: Le contenu est protégé !!